des enfants qui jouent au jardin du Luxembourg...

Publié le par agnes m

des enfants qui jouent au jardin du Luxembourg...

...des enfants qui jouent au jardin du Luxembourg... 8 mots qui résument à eux seuls une bulle de bonheur...

et oui, encore, c'est arrivé...

et chacun ne sait quoi dire, que faire, entre tristesse et colère...

alors qu'on pourrait tous, dans tous les pays, au vu des connaissances actuelles, du progrès, du confort, des évolutions intellectuelles et scientifiques du Siècle des Lumières, vivre dans un bonheur tout relatif, du moins sereinement, et en tout cas tranquillement, d'autres n'ont pas la même conception de la Vie.

Ce commentaire d'un lecteur du New-York Times, dont le pseudo est Blackpoodles, et qui se domicilie à Santa Barbara, peut-être pas totalement traduit dans sa globalité, résume-t-il vraiment ce que ces haineux refusent ?
« La France représente tout ce que les fanatiques religieux du monde détestent : profiter de la vie sur Terre de plein de petites manières différentes : une tasse de café parfumé avec un croissant au beurre, de belles femmes en robes courtes qui sourient librement, l’odeur du pain chaud, une bouteille de vin partagée avec des amis, un peu de parfum, des enfants qui jouent au jardin du Luxembourg, le droit de ne pas croire en Dieu, ne pas s’inquiéter des calories, flirter et fumer et profiter du sexe hors mariage, prendre des vacances, lire n’importe quel livre, aller à l’école gratuitement, jouer, rire, se disputer, se moquer des religieux comme des hommes politiques, laisser l’inquiétude sur ce qu’il y a après la vie aux morts. Aucun pays sur Terre ne profite mieux de la vie que les Français. Paris, nous t’aimons, nous pleurons pour toi. Tu est en deuil ce soir, et nous sommes avec toi. Nous savons que tu riras encore, chanteras encore, feras l’amour et guériras, car aimer la vie est ta nature. Les forces des ténèbres reflueront. Elles perdront. Elles perdent toujours

texte paru dans le new yort times

texte paru dans le new yort times

ce texte est quelque peu décrié par les habituels grincheux (cf l'article dans Le Monde: http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/11/15/attentats-le-beau-texte-du-new-york-times-etait-en-fait-un-commentaire_4810332_4355770.html

il faut aussi apprendre à lire entre les lignes, et pas seulement chercher entre les lignes, les traces négatifs comme d'aucuns se complaisent à le faire, des inactifs sans doute qui n'ont d'autres passe-temps que de saboter le moral des autres ! ;)

et pour être fort demain, il faut savoir prendre l'air et respirer un grand bol d'air frais aujourd'hui !

bonne journée

Publié dans Blog, pensée libre....

Commenter cet article

l'père Cantoche 20/11/2015 18:24

Un très joli texte d'un Américain amoureux de la France et qui a compris ce que sont ses habitants...
Merci, chère Agnès de nous l'avoir fait partager si joliment ... ne t'en fais pas, Over Blog va re-fonctionner normalement et comme le dit ce sensible Yankee... les barbares finissent toujours par perdre...
M'enfin !

agnes m 20/11/2015 19:04

de ses choses charmantes que l'on trouve quand même sur l'internet en ces temps plus que troublés ;)
Il y a aussi un bel article du courrier de Russie:
http://www.lecourrierderussie.com/2015/11/paris-pierres-et-livres/
bonne fin de semaine