la cabane en rondin au Canada dans la boule de neige...

Publié le par am phot'saone

Ceux qui lisent, ont lu, ou liront le dernier livre d'Anne-Marie Garat comprendront ce message...

ah, Jack, une petit pensée pour toi alors que mon bouquin actuel m'envoie par passages furtifs dans le Klondike !

"Le 22 novembre 1916, mourait Jack LONDON. Est-il encore besoin de rappeler qu'il fut l'un des plus grands écrivains américains du début de XXème siècle ? Nous sommes tous un peu les enfants de Buck, de Croc-Blanc, de Martin Eden, du monde du grand Jack !

"Une haute forêt de sapins, sombre et oppressante, disputait son lit au fleuve gelé. Dépouillés de leur linceul de neige par une récente tempête, les arbres se pressaient les uns contre les autres, noirs et menaçants dans la lumière blafarde du crépuscule. Le paysage morne, infiniment désolé, qui s'étendait jusqu'à l'horizon était au-delà de la tristesse humaine. Mais du fond de son effrayante solitude montait un grand rire silencieux, plus terrifiant que le désespoir -- le rire tragique du Sphinx, le rictus glacial de l'hiver, la joie mauvaise, féroce d'une puissance sans limites. Là, l'éternité, dans son immense et insaisissable sagesse, se moquait de la vie et de ses vains efforts. Là s'étendait le Wild, le Wild sauvage, gelé jusqu'aux entrailles, des terres du Grand Nord."

Croc-Blanc. Incipit. Traduction de l'américain, Louis Postif"

la cabane en rondin au Canada dans la boule de neige...

Publié dans Livres, Canada, Nature

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article