Premier député écologique, première loi sur l’environnement...

Publié le par agnes m

Premier député écologique, première loi sur l’environnement...

C’était en 1906..... voilà plus de 100 ans, que ce député libre-penseur, franc-comtois, a fait voter une loi qui porte son nom, mais dont personne ne semble connaître l’existence à l’exception des naturalistes et botanistes.

Charles BEAUQUIER, né le 19 décembre 1833 à BESANÇON, est l’instigateur principal de la loi de protection des paysages, définitivement adoptée le 21 avril 1906. Il relève notamment l’étrange paradoxe de l’État qui veillait avec grande attention sur un tableau représentant toute la nature en laissant détruire les paysages sans s’en émouvoir. L’industrie battait son plein, et déjà, sans doute, le financier prenait le pas sur le naturel.

Les richesses naturelles nationales avaient également un autre défenseur, de l’autre côté de la France, dans le Finistère. En effet, M. Louis DUBUISSON, député du Finistère, mène le même combat pour la conservation du patrimoine paysager de France.

La beauté des paysages n’a pas de prix. Déjà à cette époque Charles BEAUQUIER s’insurge « car dans toutes les parties de la France on arrache des arbres, on brise des rochers, on capte des torrents, on couvre les campagnes d’affiches et de réclames et l’on saccage des sites merveilleux, consacrés par l’admiration des poètes, des artistes et des foules ».

La plus ancienne association pour la protection de l’environnement, la Société pour la protection des paysages et de l'esthétique de la France (SPPEF), c’est lui aussi, avec celui qui en est à l’origine, le poète Jean LAHOR. M. BEAUQUIER en sera président.

M. BEAUQUIER fut aussi membre de la Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) qui fête ses 100 ans cette année. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages, sur la musique, la guerre, le vocabulaire franc-comtois, les traditions populaires, la faune et la flore. Un homme très éclectique et de grand savoir.

Sa région natale lui rend cette année un grand hommage avec un cycle d’animation et de conférences qui s'est déroulé toute cette fin 2012. C'est en 1912 que les premiers sites naturels ont fait l'objet d'un classement, essentiellement des grottes, glacières, cascades ou sources.

Deux journées de rencontres auront lieu à BESANCON, les 19 et 20 décembre 2012. Ces journées particulières sont organisées par la DRAC, l’ethnopôle « Pays de Courbet, Pays d’artiste », l’institut interdisciplinaire d’anthropologie du contemporain – équipe Lahic (CNRS :EHESS).

De nombreux sujets y seront abordés et l’on peut noter la présence d’intervenants de qualité venus de l’Université d’Oxford (Mme Martha McCarey), de l’université de Picardie (M. Olivier LAZZAROTTI), de l’université de Lille 3 (Mme Jacqueline LALOUETTE).

Premier député écologique, première loi sur l’environnement...

Commenter cet article