De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...

Publié le par agnes m

suite de l'article - la première partie étant consacrée à Ève Lavallière, la seconde est consacrée à :

Jeannie Luxeuil:

De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...

Une inconnue. Son nom est arrivé jusqu'à moi suite à la présentation de la pièce de théâtre faite en l'honneur de....Ève Lavallière. Pourquoi ? En raison d'un destin un peu commun.

Actrice connue et reconnue du cinéma muet, Jeannie Luxeuil se retire également du monde du cinéma pour vivre sa Foi.

Née à LUXEUIL LES BAINS (Haute-Saône) le 13 novembre 1905 sous le nom de Lucienne Anna Raphenne, elle décédera dans un total anonymat à Saint-Rémy (Haute-Saône), le 5 mars 1981, vraisemblablement à l'Hospice.

Difficile de trouver des informations sur Jeannie Luxeuil, inscrite tout de même sur les sites de cinéma également sous le nom de Jenny Luxeuil. Actrice française du cinéma muet pour laquelle les recherches sur la toile n'aboutissent pratiquement qu'à des sites étrangers (Polonais et Japonais entre autres..)!

Elle a pourtant joué dans plusieurs films (les dates des films varient selon les sources (!): "trois jeunes filles nues" (d'après l'opérette d'Yves Mirande et Albert Willemetz - auteur de 3000 chansons dont "Mon Homme" "Valentine" "Ah! si vous connaissiez ma poule" "Félicie aussi", plus de 100 revues (dont 7 avec Sacha Guitry), et des films) de ROBERT BOUDRIOZ, "L'escale" (8 jours dans un port) de JEAN GOURGUET, réalisateur sétois, " Cagliostro - Liebe und Leben eines großen Abenteurers" de Richard Oswald en 1929, "Virages" de  ANDRE JAEGER-SCHMIDT, "La nuit est à nous" en 1930, "Pour la voir de Près" de Lucien Mayrargues en 1931 "Le disparu de l'ascenseur" policier de Giulio del Torre, "une nuit à l'hôtel" et "Camp volant" en 1932. "L'équipe" de JEAN LODS "Camp volant" de MAX REICHMANN sur un scénario de Benno Vigny, sera le dernier film de Jeannie LUXEUIL. Ensuite, elle choisit de se retirer et d'entrer dans les ordres. Dans la distribution de "Trois jeunes filles nues" on retrouve Anabella qui joua dans de nombreux films dont le célèbre "Hôtel du Nord" de Marcel Carné en 1938 (Anabella née Suzanne Georgette Charpentier le 14 juillet 1909 à La Varenne Saint Hilaire est décédée le 18 septembre 1996...) 
De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...

"Cagliostro" dont les sources littéraires ne sont autres que "Cagliostro" et "Joseph Balsamo" d'Alexandre Dumas. Dans ce film, Jeannie Luxeuil ne tiendra qu'un petit rôle. L'assistant du directeur est Marcel Carné.

"L'équipe" ou "L'Etoile du Nord" en 1930 est un long métrage sur les travailleurs des chemins de fer du Nord, avec également Jean Dehelly et Minnie Brown.

"Le disparu de l'ascenseur" film d'1h21 dont voici le résumé: "Le gardien d'une banque disparaît de l'ascenseur entre le rez-de-chaussée et le premier étage. Il était porteur d'une serviette contenant de précieux documents dont un disque. Tortoran, jeune journaliste, est charge de suivre l'affaire et démasque l'acrobate ingénieux qui en est l'auteur. "

"une nuit à l'hôtel" est une comédie dramatique sortie en 1931, dont le réalisateur est Léo Mittler. Résumé:  "Dans un palace de la Cote d'Azur, toute une faune évolue : un colonel qui trompe sa femme, la fille du colonel qui flirte avec Fred, l'ami de Fred, Emmanuel, qui est amoureux de Marion, et Marion qui se tue en croyant qu'Emmanuel ne lui pardonne pas d'avoir par désœuvrement cédé un jour à Fred.  
 
Cette inconnue des luxoviens eux-mêmes, fera notamment parler d'elle dans quatre numéros du magazine de cinéma "POUR VOUS" (n°134, 137, 255 et 333). Le numéro du 5 octobre 1933 "Jenny Luxeuil incarnera-t-elle Soeur Thérèse à l'écran?", et celui du 4 avril 1935 qui annonce "Jenny Luxeuil s'est consacrée à Dieu. Elle a pris le voile, en Languedoc". 
L'image distribuée par un publicitaire à son effigie porte le numéro 164... Le numéro 163 étant détenu par Danielle Darrieux, le 168 par Raimu. Elle avait donc suffisamment de notoriété pour avoir droit à sa "petite image" à collectionner….
 
De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...
De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...
De Ève Lavallière à Jeannie Luxeuil - deux destins communs...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article