Mon Emmaüs et moi....‏

Publié le par am blog

Agnès écrit le 18/10/2010
Toujours un peu d’actualités….
 
Journée consacrée au tri et au ménage, et revoici quelques objets à apporter aux Chiffonniers d'Emmaüs.
J'ai la chance toute relative qu'un "magasin" soit établi dans ma ville ce qui permet de charger la voiture et de faire le déplacement assez rapidement sans prise de tête.
 
A l'arrivée, j'avoue que c'est toujours agréable. Les compagnons sont toujours aimables et polis, souriants, presque contents de nous voir. Quand ils devinent que les paquets sont lourds, ils viennent immédiatement nous aider. Après avoir déposé mes objets devenus inutiles pour moi, mais "pouvant servir encore", je ne manque jamais d'aller faire un tour dans les différents baraquements du site.
Il faut tout de même reconnaitre qu'à l’Emmaüs de VESOUL on trouve de tout! Même des conseils !
Vous pouvez vous y remeubler intégralement pour peu que vous veniez "guetter" les arrivages, du petit meuble aux luminaires, chaises, armoires, fauteuils, vases, cadres....
En toute saison, les compagnons savent s'adapter et mettre en avant les "produits" de saison: ainsi, vers Carnaval, vous n'aurez guère de mal à y trouver de quoi vous déguiser, avant Noël, le rayon "jouet" fait peau neuve et s'étale sur les voisins, au printemps, les accessoires de jardins sont mis en avant dans la cour, les vélos sont sortis du fond du bâtiment "bric à brac", etc.....
 
Emmaüs VESOUL, pour ce qui est apparent aux yeux du public, ce sont trois bâtiments dédiés à la vente d'objets hétéroclites; une brocante couverte en quelque sorte. Chacun peut y apporter ses stocks inutiles et tout le monde peut y venir chercher soit la perle rare, soit le meuble qu'il lui faut, un livre, un vêtement, un service complet d'assiettes en porcelaine, le bibelot qui complétera une collection. Et l'on n'y trouve pas que du vieux; il arrive que certains produits soient neufs, invendus de magasin.
Ainsi il m'est arrivé plusieurs fois d'acheter des livres neufs, encore sous plastique. Ainsi d'ailleurs je viens d'y déposer 3 puzzles encore sous "blister" invendus du magasin d'un ami. J'y ai, à une période de vaches maigres, habillés quelque fois mes enfants pour 3 francs 6 sous, et souvent n'ayant pas les moyens d'investir dans un mobilier en panneaux de particules hors de prix, j'y ai trouvé de petits meubles en bois massifs pour des prix abordables. Je ne regrette aucun de mes achats.
Et puis, acheter de cette façon, c'est aussi une façon de consommer en évitant de remplir les déchetteries, un matériel réutilisé, pas d'emballages, des personnes aidées et remises en contact avec les autres, des économies, des échanges sympathiques...
 
Vu l'affluence remarquable devant la grille juste avant l'ouverture, on ne peut qu'en déduire que certains y trouvent ce dont ils ont besoin, souhaitant saisir l'opportunité avant les autres. Oui, vraiment, c'est quasiment ressemblant aux scènes que l'on voit à l'ouverture des soldes ! Les journées "grands déballages" reçoivent encore plus de visiteurs et les voir partir les bras chargés, ou reculer les voitures et camionnettes pour y enfourner leur achat, on peut imaginer que la recette de la journée sera positive!
 
Au rayon livre, il y a un stock phénoménal. Au gré du temps, ce rayon a déménagé, a subi quelques modifications. Actuellement et comme cela a souvent été le cas, la salle consacrée aux livres et à la musique est parfaitement agencée. Les livres y sont pratiquement tous triés par thèmes et souvent par ordre alphabétique de l'auteur. J'ai eu à une certaine époque l'occasion d'aider l'un des compagnons qui étaient chargés de ce rayon et je peux dire que j'y ai rencontré des gens fort intelligents, accidentés de la vie, mais très attachants. D'autant que je me souvienne, le rayon "livres", celui que je fréquente le plus, a toujours été tenu par des compagnons plein d'humour et de bonne humeur, à qui je tire mon chapeau car le local subit des différences de températures entre l'été et l'hiver impressionnantes!
 
Les bénévoles féminines qui s'occupent du rayon "vaisselles" sont également à féliciter; elles ne sont pas dans un joli magasin bien chauffé mais le service offert en est digne. A ce rayon, un jeune ménage ou une amoureuse de vaisselle ne peut manquer d'y trouver son bonheur, de l'assiette en porcelaine joliment décorée au verre manquant dans une série. Souvent je me suis retenue de partir avec un service de 12 assiettes en parfaite état pour un prix défiant toute concurrence... mais bon, j'ai déjà bien assez dans mes placards...
 
Je ne sais pas dans les autres "établissements", mais à VESOUL, ils sont équipés d'une presse et peuvent ainsi faire des bottes de cartons pour la récupération. Ils trient les vêtements et ils me semblent qu'ils travaillent en collaboration avec les autres associations humanitaires pour la revente de vêtement. Certaines personnes leur reprochent de ne plus trop se déplacer, mais il faut tout de même préciser que leur déplacement génère des frais de carburant pour ne parfois rien récupérer de grande valeur; ce ne sont pas des "nettoyeurs de maison"! Quand leurs véhicules tombent en panne ou deviennent totalement inutilisables, ce sont de nouveaux frais engagés pour la communauté.
 
J'entends parfois certains clients marchandés méchamment pour un prix alors qu'en gros, c'est assez raisonnable. L'utile y est vendu à sa juste valeur, l'inutile souvent bradé et parfois, pour de petits objets, ou un "truc" sans valeur mais "coup de cœur" du client, c'est juste ajouté par-dessus sans frais; juste le sourire de la cliente!
 
Voilà, c'était mon coup de cœur "EMMAUS VESOUL", je ne leur demanderai pas de verser leur obole pour la "publicité", mais c'est avec plaisir que j'irai y dépenser encore quelques euros!
 
EMMAUS VESOUL n'est pas forcément facile à trouver pour des gens de passage. Il se trouve tout en bout du quartier des Rêpes, en venant de la RN19, route de Paris, il faut prendre "gendarmerie". Il y a suffisamment de parking.
 
Voilà, c'est là.
 

 

Publié dans Blog, Haute-Saône, Société

Commenter cet article

Petite Jeanne 20/02/2016 10:04

Super!, il n'y en a pas près de chez moi, il faut aller à Beauvais, c'est un peu loin...
Bon week end

agnes m 23/02/2016 21:01

j'ai beaucoup de mobiliers qui viennent de chez eux !
en y allant régulièrement, on trouve toujours la petite étagère qui va bien, ou une jolie assiette pour changer des ordinaires ;)
l'autre jour, je me suis retenue d'acheter toute une collection de petits tableaux à 1.50 €... il m'aurait fallu percer tous mes murs pour les exposer...
mais ils étaient superbes!
bises