Arthur-Constantin Krebs, un génie vésulien, retour sur une exposition

Publié le par am archiveuse

 

L'homme qui a fait passer l'automobile de l'artisanat à l'ère industrielle est né à Vesoul le 6 novembre 1850.

En 1992 EDF lui avait réalisé une exposition dans les couloirs de la bibliothèque municipale.

Collaborateur de Charles Renard, responsable de la section des ballons libres et captifs, il met au point un treuil spécial pour rendre les ballons plus mobiles. Du premier vol aérien en circuit fermé en dirigeable, il passe au premier sous-marin français, le Gymnote qu'il dote d'un compas gyroscopique électrique.

Après les pompiers de Paris, qu'il réorganise, il arrive chez Panhard-Levassor. S'en suit toute une série de brevets déposés suite à ses découvertes et inventions, tant dans l'automobile que dans le matériel militaire.

Arthur-Constantin Krebs
Arthur-Constantin Krebs

Arthur-Constantin Krebs

Commenter cet article

Petite Jeanne 10/11/2016 15:04

Il a de belles moustaches me gentil monsieur, quand on roule on ne pense pas à lui...
Bonne soirée