Novembre à Verdun sur le Doubs 1

Publié le par am phot'saône

J’ai passé d’excellentes vacances à Verdun sur le Doubs. Il y faisait frais, gris, soleil et pluie, en alternance, un temps d’automne qui permet de voir la forêt multicolore, et les chevreuils détaler devant vous….

Comme je suis un peu fainéante de la plume ces temps-ci, je vous livre quelques photos que je qualifierais d’un peu humoristiques, enfin, apportant un petit sourire plus ou moins en coin, c’est selon !

Et comme mon appareil photographique a des faiblesses, un viseur rayé, et que le temps est gris, ce n’est pas très motivant d’exposer ses prises de vue au grand public.

 

Mais, oublions les plaintes, et passons aux photos.

D’abord ce décor fabuleux dans les rues de Beaune, où je suis allée voir les incontournables hospices, sur les traces de Bourvil et de Funès… Je n’ai trouvé que Sœur Agnès…

Notez bien cet élégant mobilier urbain qui orne la ville à plusieurs endroits. C’est pour éclairer les principaux et magnifiques bâtiments de la cité… la nuit ! j’ai cru à des radars géants !

Je vous laisse juge. J’en ai vu 2 ou 3 je ne sais plus trop. Celui sur la photo, qui finalement pourrait prendre la forme d’une bouteille de vin (pour passer un peu plus inaperçu ?) et un autre, gâchant la vue sur une place et les bâtiments qui l’ornent…

 

Et puis… ce coq de clocher auquel d’autres volatiles viennent tenir compagnie… Si n'était sa position centrale, on pourrait se demander qui est le vrai, qui sont les faux ?

 

Beaune et ses hospices sous bonne garde !   - clocher de Verdun-sur-le-Doubs (71)Beaune et ses hospices sous bonne garde !   - clocher de Verdun-sur-le-Doubs (71)

Beaune et ses hospices sous bonne garde ! - clocher de Verdun-sur-le-Doubs (71)

Haha, et voilà, ce ne sont pas les plus belles choses que j’aie vues, vous vous en doutez !

"Verdun, le pays des Trois Rivières (Saône, Doubs et Dheune) est un véritable paradis pour les vacanciers, les pêcheurs, les randonneurs, les gastronomes, les plaisanciers... et pour tous ceux qui apprécient les étés dans la campagne bourguignonne. Verdun-sur-le-Doubs, village niché au confluent de la Saône et du Doubs est jumelé avec Wolfstein. Verdun  situé à égale distance de Beaune et de Chalon sur Saône (22 km) aux confins de la Côte d'Or, du Doubs et du Jura, bénéficie d'une bonne situation géographique. " (cf site de la commune de Verdun sur le Doubs)

********************

et c'est vrai ! les étés, et les automnes aussi ! 

Et, tant que je suis lancée, voici aussi la photo de la sœur veillant sur les malades. Notez le « moine » servant à chauffer le lit, et la chaise percée… toutes choses, et personne, disparues des hôpitaux.

 

hospices de Beaune, la soeur, le moine, la chaise percée...

hospices de Beaune, la soeur, le moine, la chaise percée...

Commenter cet article