A Besançon, gare Viotte, on n’attend pas comme partout !

Publié le par am blog

A Besançon, gare Viotte, on n’attend pas comme partout !
Des concepteurs/designers ont réfléchis pour une attente différente et répondant aux attentes d’un public divers, varié, pressé, tranquille, solitaire, en couple, en groupes… public errant de gare en gare, public travailleur, public de tourisme, de passage, public genre « vous n’auriez pas une petite pièce ?...
 
Hors la salle d’attente classique, accessible uniquement, enfin du moins réservée, aux personnes… je veux dire aux usagers  disposant d’un titre de transports, les concepteurs ont adjoint dans la salle des pas perdus un « mobilier d’attente expérimental » (sic).
 
A ma première lecture des panneaux explicatifs de ce nouvel aménagement, je suis restée un rien sceptique. Voulait-on m’obliger à mon âge à une nouvelle assise ? Des gens décideraient pour moi de ma façon d’attendre en gare ???
Aujourd’hui, je ne sais pas si je suis toujours « usager des transports en communs » ou devenue « cobaye d’un nouveau concept de salle d’attente » ???
 
Je n’ai testé que les sièges du bas. Lors de ma dernière assise, j’ai pensé qu’ils ne pouvaient être destiné à des trop seniors qui auront du mal à s’en relever.
Les « sièges » hauts sont trop hauts, et pour l’instant de je ne les ai vus qu’à usage de « pose café », magazine, téléphone… Je n’ai pas souvenir d’usager assis les jambes pendantes.
AREP DESIGN, le concepteur, repense donc l’attente en gare ! C’est plus que nécessaire car, l’usager lambda en conviendra, le trajet boulot s’agrémente de temps de pause plus ou moins long selon les « travaux sur la ligne », « accident à la personne », « régulation du trafic » ou autres, pire… « grève du personnel »… (même si le pire c’est le second motif que je viens de citer).
 
Souhaiteraient-ils modifier notre attente, et notre façon de le faire ou s’adapter aux nouvelles postures d’une nouvelle génération ?
Contemporain, certes, agréable, je ne sais pas !
A Viotte, soit l’on s’enferme dans la salle d’attente, au chaud, où certains bancs ne permettent pas d’éviter la promiscuité avec d’autres voyageurs, soit l’on choisit les cubes superposés. Ils sont bas, n’ont pas tous des dossiers, donnent envie de s’allonger, permettent d’être face à la fenêtre ou à l’horloge, objet de la plus haute importance en gare avec le panneau des horaires de départ.
Dans les deux cas, on y dispose de sièges de bar et table pour les connexions wifi, ce qui permet de patienter tout en s’occupant.
 
Sinon, reste l’attente en quai ! debout ou sur les bancs, dans le vent bisontin… Ah les quais et leurs crachats au sol… mais c’est un autre sujet…
Revenons vite à notre salle des pas perdus, bruyantes, mais chauffées, ensoleillée le matin, parfumée à l’odeur du café-croissant, sonorisée par cette musique lancinante et ces annonces SNCF. (Le compositeur de ce magnifique morceau est Michaël Boumendil (Agence 6ème Son).
 
Qui vient vérifier la réaction du public ? y’aurait-il un « usager » mystère qui viendrait inopinément enregistrer la façon d’appréhender cette installation ?
Les panneaux explicatifs, dont j’avais pris quelques clichés, ont disparu de cet espace public. Ont-ils été abimés et donc enlevés du paysage pour mauvaise tenue ? N’ont-ils plus lieu d’être car le « test » aurait été concluant ?
Si le test n’avait pas été concluant, aurait-il fallu tout changer ? Tout jeter ? Transporter tout ce mobilier dans une autre gare pour un nouvel essai ?
 
Nous n’en saurons rien ! Car, après l’affichage informatif du premier épisode, il est très rare d’avoir « le suivi du dossier » !  Tout simplement parce qu’il n’y en pas, manque de temps, manque de finances, ou carrément : manque d’intérêt !
 
 
C’était la rubrique « délire sur le concept salle d’attente en gare Viotte ».
 
 
Rattle that lock!
 
 
 
mobilier d’attente expérimental - AREP DESIGN
mobilier d’attente expérimental - AREP DESIGN
mobilier d’attente expérimental - AREP DESIGN

mobilier d’attente expérimental - AREP DESIGN

certains choisissent l'inconfortable attente sur quai !

certains choisissent l'inconfortable attente sur quai !

et puis il y a cette merveilleuse idée du piano...

et puis il y a cette merveilleuse idée du piano...

Commenter cet article

Petite Jeanne 02/03/2017 11:04

Je te trouve bien sévère....

am phot'saône 03/03/2017 19:47

ah ? mince, je voulais une petite note humoristique... je vais revoir mes phrases alors.